Ten Years After

Paris côté Est
Fenêtre sur Paris

10 après, j'ai refait un petit tour des galeries parisiennes, une vingtaine environ, sur 3 arrondissements. Rien à changer ou presque. Elles se divisent en trois catégories : "Les valeurs sures" assez fermées, qui affichent toujours Combas, Vialat etc... "Les décos" fermées aussi, tendances Pop’art des années 70 ont y retrouve : la chaussure à talon de Madame, le petit Bouledogue rouge, blanc, chrome et ses variantes pingouins, pantalons qui caracolent en tête. "Les Dépôts-ventes" forcément ouvertes. On y trouve de tout, avec une dominante classique, sauf que les formats maxi sont imposés et surtout quel que soit le talent de l'artiste, il faut qu'il ait une solide assise financière.

Conclusion :

1) Pas la peine d'aller à Paris pour ça, on trouve la même chose à Bordeaux et peut être ailleurs.

2) L'art actuel ou d'aujourd'hui s'arrête majoritairement fin des années 1970...

3) Pour connaître ce qui se fait en peinture en 2014 lire "la peinture américaine 20-ième siècle de Barbara Rose édit. Skira 1995. Et/ou faire les musées.

4) Au passage, j'ai eu la chance de tomber sur des petits ateliers d'artistes et là c'est une autre histoire...

Écrire commentaire

Commentaires : 0